Cumplimos con todas las medidas contra el Covid-19. Consulta nuestro plan completo para que, entre todos, hagamos del parque un lugar seguro. Ver detalles

Nos experts animaliers

La première mission d’un zoo moderne comme Marineland est d’assurer la bonne santé et le bien-être des animaux grâce aux compétences de son personnel, soigneurs animaliers, aquaristes, capacitaires, vétérinaires, et à la qualité de ses installations.  

50 soigneurs-animaliers et aquaristes

A Marineland, 50 soigneurs-animaliers, aquaristes (soigneur d'animaux marins travaillant en aquariums) et une équipe vétérinaire spécialisée en faune sauvage suivent chaque jour les animaux. Les soigneurs prennent soin des animaux, préparent l’alimentation et assurent le nourrissage, mettent en place des programmes d’enrichissements environnementaux et nettoient les installations et sont formés pour observer le comportement des animaux dont ils ont la responsabilité. Ils assistent les équipes vétérinaires pour les examens médicaux, les pesées, le suivi de l'état de santé et les soins lorsqu’ils sont nécessaires. 

Ces professionnels disposent de connaissances et compétences spécifiques à chaque espèce. Si ce métier permet de vivre une relation de forte proximité avec les animaux, il s’agit d’une mission très exigeante qui nécessite de connaître parfaitement le comportement propre à chaque espèce et individu. Ces compétences et connaissances ne s’acquièrent qu’avec le temps et l’expérience.  Le suivi et respect de l’évolution perpétuelle des standards animaliers nationaux et internationaux participe également à l’expertise reconnue du zoo Marineland.    

Des experts « capacitaires » et une équipe vétérinaire spécialisée

Les capacitaires sont des personnes en charge de la conception, la mise en œuvre et le contrôle des activités en rapport avec les animaux, la validation des contenus pédagogiques ainsi que l’encadrement des équipes animalières du zoo.  Ce sont des experts dont les compétences ont été évaluées et reconnues par un jury spécialisé par l’attribution d’un certificat de capacité.  Ce certificat remis par les pouvoirs publics est indispensable pour qu’un établissement ouvert au public puisse être autorisé à présenter des animaux vivants de la faune locale ou étrangère.  A Marineland, 6 capacitaires permettent de couvrir toute l’étendue des espèces présentes : cétacés, pinnipèdes, tortues marines, oiseaux marins, poissons et invertébrés. 

Un espace vétérinaire, avec un laboratoire et des équipements modernes, est pleinement opérationnel au zoo marin Marineland depuis 2008. L’équipe vétérinaire met en place et encadre des protocoles de prévention et de suivis sanitaires, contrôle l’hygiène et l’alimentation des animaux. L’équipe vétérinaire accueille et encadre, chaque année, des étudiants vétérinaires et étudiants chercheurs.

En quoi consiste le métier de soigneur animalier ?

La mission du soigneur est souvent confondue avec celle du vétérinaire par le grand public. Etre soigneur c’est prendre soin, être vétérinaire, c’est soigner. Les deux professions sont évidemment très complémentaires.  

Le métier de soigneur-animalier offre une multitude de facettes qu’il est capital de maîtriser.  Il y a l’aspect animalier bien sûr mais également les compétences techniques et manuelles, les compétences en évaluation du comportement, en enrichissement environnemental et en apprentissage et il y a la composante pédagogique puisque le soigneur est souvent amené à côtoyer les visiteurs ou même faire des animations pédagogiques pour sensibiliser les visiteurs. Ce métier est exigeant.  Il nécessite bien sûr la passion des animaux mais pas seulement… La patience, des aptitudes physiques, un sens du travail en équipe et une grande mobilité géographique sont des atouts essentiels. En contrepartie, ce métier hors du commun permet de vivre des moments uniques avec les animaux.  

Le soigneur est garant de l’entretien et l’hygiène des lieux de vie des animaux. Il doit s’assurer de leur fonctionnalité mais également de leur propreté.  Cela passe par la surveillance des différentes structures qui compose l’installation ainsi que par le nettoyage régulier de celle-ci. 

Le soigneur réceptionne les livraisons de poissons et en gère le stock.  Il prépare et distribue la nourriture aux animaux en fonction de leurs besoins alimentaires. Cette information est donnée par l’équipe vétérinaire qui connaît les régimes alimentaires de chaque espèce et chaque individu en fonction de son âge, son sexe et la saison. L’équipe animalière va définir la fréquence des repas en coordination avec le vétérinaire et le capacitaire afin que celle-ci réponde aux besoins physiologiques et au programme d’enrichissement des animaux. 

Le soigneur-animalier est garant de la santé et du bien-être des animaux puisqu’il doit être en mesure de détecter le moindre comportement particulier de la part d’un individu.  Dans ce cas, il alerte le vétérinaire qui vient évaluer la situation, prescrit des examens dont les résultats vont déterminer si un suivi spécifique ou un traitement est nécessaire ou pas. 

Pour les soigneurs d'animaux marins travaillant en aquariums, appelés aquaristes ou aquariologistes, les activités comprennent les soins et le nourrissage des différentes espèces, l’entretien des installations (bassins, bacs, systèmes de filtration, etc.), le nettoyage des bassins et des vitres, l’élevage et la reproduction, le traitement de données, etc. 

  • COMMENT DEVENIR SOIGNEUR ANIMALIER ? AQUARISTE ?

    Il existe deux principaux parcours pour devenir soigneur-animalier dans une institution zoologique. Le premier convient aux personnes qui désirent faire de plus longues études, en optant pour un cursus universitaire tourné vers les facultés de biologie ou de psychologie. 

    Autre option, entrer dans une école de soigneurs animaliers. Cette voie présente l’avantage d’intégrer le terrain plus rapidement grâce à de nombreux stages en milieu zoologique. Ils offrent aux nouvelles recrues l’opportunité de se former rapidement et d’entrer en contact avec de véritables professionnels passionnés qui pourront percevoir votre savoir-être :

    Il existe plusieurs parcours pour accéder au métier de soigneur animalier en institution zoologique.  

    1. Soit vous aimez les études et vous optez pour un cursus universitaire en biologie ou en psychologie. 
    2. Soit vous cherchez à être plus rapidement au contact des animaux et vous vous formez auprès d’une école de soigneurs animaliers :
    • en intégrant un centre de formation (CFAA à Gramat, MFR à Carquefou, CFPPA à Vendôme).
    • en suivant des cours en partie par correspondance (IFSA, Cours Animalia, ACFI Conseil, Fauna formation…).

    Pour aquaristes, des études scientifiques (Aquaculture, licence de biologie par exemple) sont nécessaires complétées généralement par une école d'Aquariologie. Une expérience en plongée sous-marine est très utile.

  • DESCRIPTION DU METIER

    En quoi consiste votre métier ?

    • Veiller au bien-être des animaux dont a la responsabilité.

    • Partager et faire connaître sa passion auprès du public. 

    • Eveiller les consciences pour protéger notre environnement, le monde marin…

    Quelles sont vos différentes activités ?

    • Soins et nourrissages des animaux.

    • Séances d’apprentissage.

    • Entretien et surveillance des lieux de vie des animaux (hygiène et sécurité).

    Votre travail est-il plutôt physique, manuel ou intellectuel ?

    Les trois, ce métier nécessite des aptitudes : 

    • Physiques : porter les seaux, savoir nager, apnée.

    • Manuelles : fabrication d’enrichissement, entretien et nettoyage des lieux de vie.

    • Intellectuelles : capacité d’intégrer les multiples informations concernant l’animal, son environnement, … pour proposer à l’animal la bonne séance au bon moment. Il faut aussi savoir mettre en place des techniques d’apprentissages adaptées, créer des enrichissements et des exercices différents pour assurer le bien-être de l’animal.

    Quels sont les avantages et les inconvénients ?

    • Avantages : métier passion = contact avec les animaux et le lien qu’il y a entre l’animal et son soigneur, en apprendre constamment sur les animaux… et sur soi-même, cadre agréable/en extérieur, travail stimulant, gratifiant.

    • Inconvénients : horaires de travail et vacances décalées, contraintes physiques, ascenseur émotionnel, rémunération…

    Pourquoi avez-vous choisi de faire ce métier ?

    • Par vocation, par passion, par conviction, par amour des animaux.

  • COMPETENCES

    Quelles sont les qualités requises pour ce métier ? 

    • Patience, autonomie, travail d’équipe, capacité à se remettre en question, être mobile géographiquement.

    Faut-il des compétences physiques particulières ? 

    • Etre bon nageur, avoir une bonne condition physique et ne pas avoir mal au dos.

    Faut-il savoir parler une ou plusieurs langues étrangères ?

    • Oui pour échanger facilement entre soigneurs (les équipes sont souvent pluriculturelles), pour communiquer avec le public, pour lire des publications scientifiques (souvent écrites en anglais).

    Combien d’années d’étude faut-il après la 3ème ?

    Cela dépend des compétences, de la motivation et de la filière choisie, généralement il faut compter :

    • 4 ans si on suit une école de soigneur (Bac+1).

    • 3 ans avec l’IFSA (cours par correspondance).

  • CONDITIONS DE TRAVAIL

    Où exercez-vous votre métier ?

    • Très majoritairement en extérieur près des bassins mais aussi en intérieur (cuisine spécialisée pour la préparation de la nourriture) et de manière occasionnelle en déplacement au sein de laboratoires vétérinaires.

    Travaillez-vous seul ou en équipe ?

    • Toujours en équipe pour des questions de sécurité, pour éviter l’attachement trop exclusif entre un soigneur et « son » animal et en coopération étroite avec les vétérinaire, les soigneurs d’autres services, l’équipe pédagogique, les techniciens…

    Quels sont vos horaires de travail ?

    • Différentes et flexibles en fonction des saisons avec une présence accrue lors des vacances scolaires, les week-ends, les jours fériés…

    Considérez-vous être correctement payés ?

    • Il s’agit d’un métier PASSION avec beaucoup de concurrence pour l’exercer ! Faire ce que l’on aime au quotidien est une richesse en soit. Lorsque les responsabilités augmentent, le salaire augmente également !

  • NOS CONSEILS

    Quel conseil donneriez-vous à un jeune qui voudrait faire ce métier ?

    • Etre persévérant car beaucoup d’appelés et peu d’élus, se préserver moralement et physiquement, savoir prendre du recul.

    • Avoir un plan B (au niveau métier).

Découvrir en vidéos le métier de soigneur-animalier

https://www.youtube.com/channel/UC2rvk_PhHQQ-S0k1VIzYRvA 

Le zoo marin Marineland propose à ses visiteurs (activité payante optionnelle) « soigneur dauphin, l’expérience inédite » pour découvrir pendant 45 minutes ce métier hors du commun.

Mesures sanitaires. Visitez Marineland en toute sécurité.

Mesures sanitaires. Visitez Marineland en toute sécurité.

Billet adulte / jour

24,90 €