Cumplimos con todas las medidas contra el Covid-19. Consulta nuestro plan completo para que, entre todos, hagamos del parque un lugar seguro. Ver detalles

EAZA Ex-situ Programme (EEP)

Un programme européen pour préserver la biodiversité

Compte tenu des menaces croissantes sur la biodiversité et la disparition de nombreux animaux, les institutions zoologiques modernes ont considéré qu’il fallait protéger et conserver certaines espèces afin de pouvoir les réintroduire dans le milieu naturel si elles venaient à disparaître.

L’EAZA, la plus grande association professionnelle européenne en matière de zoos a mis en place un programme, appelé « EEP » (Eaza Ex-situ Programme), destiné à la conservation d’espèces animales sauvages. La reproduction en parc zoologique est réglementée et suivie grâce à des études génétiques approfondies et une coopération entre les plus de 300 structures impliquées. Les quelques 400 espèces en EEP font l’objet de recommandations concernant les conditions d’hébergement et les conditions de reproduction. L’objectif est de veiller au bien-être animal et de maintenir au maximum la diversité génétique des populations sur le long terme, par le biais d’échanges coordonnés d’individus entre les structures zoologiques. De plus en plus d’EEP travaillent sur le terrain afin de concilier la conservation dite in situ (en milieu naturel) et ex situ (en milieu zoologique), qui visent toutes deux un même objectif : la préservation de la biodiversité. 

Chaque EEP est dirigé par un coordinateur aidé par un comité d’experts. Ce coordinateur est un spécialiste de l’espèce concernée et travaille lui-même dans un zoo ou un aquarium de l'EAZA. Ce coordinateur a de nombreuses missions : collecter des informations sur les spécimens de l’espèce, réaliser des analyses démographiques et génétiques afin d’élaborer un programme pour la gestion future de l’espèce dans le cadre d’un Plan de gestion à long terme (PGLT). Suite à ces analyses, le coordinateur, en collaboration avec le comité, propose des recommandations de transferts entre zoos et/ou de reproduction et initie des études scientifiques. 

Les EEP et ESB au zoo marin Marineland

Un registre généalogique d’espèces ou studbook européen (European StudBook ESB en anglais) constitue programme européen de conservation pour les espèces menacées, mais moins intensif qu'un programme EEP.  Marineland est l’une des rares institutions zoologiques au monde à maîtriser la reproduction d’espèces emblématiques et menacées telles que les requins gris, les tortues Caouanne et plusieurs espèces de poissons tropicaux. 6 espèces présentes à Marineland font partie d’un EEP et 6 sont en ESB, dont certaines sont classées sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Espèces présentes à Marineland faisant partie d’un EAZA Ex-situ program (EEP) :

  • Manchot Gorfou sauteur (Eudyptes chrysocome) – Statut UICN : Vulnérable (VU)

  • Manchot de Humboldt (Spheniscus humboldti) – Statut UICN : Vulnérable (VU)

  • Manchot Royal (Aptednodytes patagonica) - Statut UICN : Préoccupation mineure (LC)

  • Grand dauphin (Tursiops truncatus) – Statut UICN : Préoccupation mineure (LC)

  • Otarie de Californie (Zalophus californianus) – Statut UICN : Préoccupation mineure (LC)

  • Otarie de Patagonie (Otaria byronia) – Statut UICN : Préoccupation mineure (LC)

Espèces présentes à Marineland faisant partie d’un Studbook européen (ESB) :

  • Requin gris (Carcharhinus plumbeus) – Statut UICN : Vulnérable (VU) 

  • Phoque commun (Phoca vitulina) - Statut UICN : Préoccupation mineure (LC)

  • Otarie de Steller (Eumetopias jubatus) : – Statut UICN : Quasi menacée (NT)

  • Requin Zèbre (Stegostoma fasciatum) – Statut UICN : En danger (EN)

  • Raie à points bleus (Taeniura lymma) - Statut UICN : Préoccupation mineure (LC)

  • Lémurien (Lemur catta) – Statut UICN : En danger (EN)

La liste rouge de l’UICN

Créée en 1964, la liste rouge des espèces menacées de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) est la source d'information la plus complète au monde sur le risque d'extinction des espèces animales et végétales.

Dans la dernière édition de la Liste rouge (version 2021.3), sur les 142 577 espèces étudiées, 40 084 sont classées comme menacées et la France figure parmi les 10 pays hébergeant le plus grand nombre d’espèces menacées.

Plus d’information (en anglais) sur les EAZA Ex situ programmes 

Billet adulte / jour

24,90 €