Halte aux idées reçues

 

La question de la condition animale est aujourd’hui une préoccupation majeure des français et des européens. Ces 10 dernières années, les dauphins, les orques et de nombreuses autres espèces animales se retrouvent au centre de débats généralement stériles, émotionnels plus que rationnels, avec un contexte propice à la désinformation et aux rumeurs face à des faits scientifiques et factuels visant à garantir la santé et le bien-être des animaux.  Sur ces sujets, la législation française est obsolète, et c’est notamment le cas concernant les règles de fonctionnement et de contrôle des structures zoologiques modernes comme Marineland. Depuis 2020, une remise à niveau de ce cadre légal a été engagée par les parlementaires, le processus, en cours, n’a pas encore abouti et des arrêtés ministériels devront nécessairement compléter cette potentielle Loi afin de la rendre applicable pour les zoos accueillant des cétacés comme Marineland.  

Le zoo marin Marineland fonctionne conformément aux meilleures pratiques professionnelles françaises et européennes. Factuellement, Marineland est agréé et certifié par les autorités françaises sur la base d’inspections, par l’association française des parcs zoologiques (AFdPZ), l’association européenne pour les mammifères aquatiques (EAAM), l’association européenne des zoos et des aquariums (EAZA), et par American Humane. Factuellement, Marineland respecte la directive européenne de mars 2004 concernant les installations et les règles de fonctionnement des établissements zoologiques fixes. Factuellement, Marineland suit rigoureusement la règlementation en vigueur en matière de sécurité, d’hygiène et la taille de ses bassins est largement supérieure aux normes internationales.

Chez Marineland, nous sommes convaincus qu'il s'agit de questions importantes qui méritent d'être débattues sérieusement sur des bases argumentées, scientifiques et un cadre législatif et réglementaire clair. Nous avons consacré cet espace avec les dernières avancées de la dernière proposition de Loi sur la cause animale et les prises de position de scientifiques et des plus grandes associations professionnelles d’aquariums et de zoos afin lutter contre les fausses informations à propos de Marineland et des zoos certifiés.
 

Proposition de Loi visant à lutter contre la maltraitance animale et conforter le lien entre les animaux et les hommes

21 octobre 2021: L’Assemblée nationale et le Sénat sont parvenus à un accord dans le cadre de la commission mixte paritaire (CMP) relative à la proposition de loi visant à lutter contre la maltraitance animale et conforter le lien entre les animaux et les hommes. 

Le communiqué du 21 octobre 2021.
Le dossier complet et les dernières évolutions.

Texte en cours (version octobre 2021) proposé par la commission mixte paritaire (CMP)

Tribune de 80 scientifiques dans Le Monde : "Les institutions zoologiques n'ont jamais été aussi utiles à l'étude et à la protection des espèces"

22 septembre 2021: Plus de 80 éthologues, vétérinaires, biologistes et scientifiques du monde entier ont co-signé une tribune publiée dans Le Monde rappelant le rôle incontournable des institutions zoologiques dans l’étude et la protection des espèces, y compris des cétacés. Une tribune qui fait écho à nos nombreux travaux de recherches et qui rend hommage aux équipes scientifiques, rarement sous les feux des projecteurs en dépit de leur contribution critique pour la connaissance et la conservation des espèces.

Liste complète des signataires
L'article en image

Lettre ouverte de Pascal Picot, Directeur Général de Marineland : « Halte aux idées reçues »

Avril 2021: " J’ai rédigé cette lettre ouverte pour partager certains points essentiels de notre profession et lutter contre certaines idées reçues à propos de Marineland et des zoos certifiés. Notre activité vise avant tout à sensibiliser le grand public à la protection de notre environnement, à entretenir le lien entre l’homme et l’animal et à contribuer à des missions essentielles de recherches et de conservation des espèces. J’en profite par ailleurs pour remercier les soigneurs, les vacataires et tout le personnel mobilisé à Marineland aux côtés de nos animaux, et qui, chaque jour, confinés ou pas, continuent leur précieux travail."

Livret informatif « Le Débat » de l'EAAM (version actualisée de mars 2021)

Mars 2021: L'Association Européenne pour les Mammifères Aquatiques (EAAM) a publié "Le Débat", un livret visant à fournir des informations précises sur les soins et le bien-être des dauphins et orques vivant dans les zoos en France. Dans leurs lieux d’accueil au sein des zoos européens, ces dauphins continuent à jouer un rôle important dans les missions d’éducation, de recherche et de conservation, et resteront au sein du programme européen de conservation ex-situ EEP pour les dauphins, géré par l'Association européenne des zoos et aquariums (EAZA). La version actualisée de mars 2021 fournit des informations sur les 21 dauphins et 4 orques actuellement dans les deux zoos français : Marineland et Planète Sauvage.

Déclaration de plus de 150 scientifiques soutenant la recherche dans les installations zoologiques pour mammifères marins

Janvier 2021 : « Nous, membres soussignés de la communauté scientifique, souhaitons reconnaître l'importance des mammifères marins dans les zoos, les aquariums et les installations de mammifères marins, et exprimer notre soutien à la recherche menée dans ces installations. Nous savons que des résultats de recherches critiques proviennent d'études sur les dauphins et les espèces apparentées dans des environnements contrôlés, qui ont fourni la grande majorité de ce que l'on sait de leur perception, de leur physiologie et de leur cognition. »

Lettre au Ministère de la Transition écologique de la part de WAZA, EAZA, EAAM, AMMPA and AZA

2 novembre 2020 : « Nous vous écrivons pour vous demander de reconsidérer votre annonce du 29 Septembre 2020 proposant d’interdire la reproduction des cétacés dans les zoos et aquariums français. Si cette décision venait à être appliquée, les conséquences pour les actions de protection de la biodiversité à la fois in situ et ex situ en France et pour les spécialistes français qui les mènent seraient négatives et susceptibles de compromettre le bien‐être des animaux concernés. » 

Contact presse

Service presse

Marineland Parcs
CS 91 111
06 605 Antibes Cedex

Afficher le numéro