Home > Actualites > World Wildlife Day 2020 > World Wildlife Day 2020

  • World Wildlife Day 2020 - Marineland
Mardi, mars 3, 2020 - 08:40

Marineland se mobilise pour la protection de la biodiversité marine à l’occasion de la Journée mondiale de la vie sauvage

De petits yeux émerveillés, des questions qui fusent et une curiosité bienveillante. En parc zoologique, petits et grands prennent plaisir à découvrir la richesse et la diversité du monde animal. Ils sont aussi désireux d’en savoir plus sur le cycle de vie des animaux et ce qui les menace. Pourtant, dans la sémantique contemporaine, «pollution», «plastique» et «réchauffement climatique» ont tristement remplacé les traditionnels «prédateurs» de nos écosystèmes marins et terrestres.

En ce 3 mars 2020, à l’occasion de la Journée mondiale de la vie sauvage des Nations Unies, il s’agit de célébrer les formes innombrables, belles et diverses, que revêtent la faune et la flore de notre planète et faire prendre conscience de la multitude d’avantages que sa conservation procure aux populations. Le parc zoologique Marineland, de par sa spécificité marine et les espèces emblématiques qu’il accueille, entend sensibiliser à la conservation de la biodiversité des mers et agir pour la protection de la planète bleue. 

Mers et océans au cœur de la vie sur terre

Les mers et les océans sont reconnus comme un élément essentiel dans la régulation du climat. Premiers fournisseurs d’oxygène de la planète, ils représentent 71% de la surface de la Terre et absorbent plus de 25% du CO2 émis par les Hommes.

Aujourd’hui, les espaces maritimes de la planète sont particulièrement menacés par la surexploitation des ressources, la destruction des écosystèmes, les déchets et la pollution. Même les abysses, longtemps considérées comme une zone azoïque et dont seules 5% des espèces qui y vivent nous sont connues, sont potentiellement impactées par notre interdépendance, principe même du vivant : les cadavres d’animaux comme les baleines y sont une importante source de nourriture. Contaminés par la chaîne alimentaire, ils contribuent à leur tour, une fois à l’état de décomposition (celle-ci peut durer des années), à propager les divers polluants organiques persistants qui ne cessent de s’accumuler. 

La biodiversité marine en danger : comment la protéger ?

Selon les estimations de la communauté scientifique, la moitié des espèces animales et végétales pourrait disparaître d’ici un siècle, compte tenu du rythme actuel de leur déclin 100 à 1000 fois supérieur au taux naturel d’extinction. Les parcs zoologiques tendent, par leurs actions d’éducation, de recherche et de conservation, à contribuer à inverser la tendance. 

Pour cela, des programmes de préservation des espèces marines et terrestres sont également mis en place, en coopération avec l’Association Européenne des Zoos et Aquariums (EAZA). Les biologistes et aquaristes de Marineland mènent également des travaux d’élevage et de reproduction d’espèces rares pour des aquariums durables afin de ne plus prélever en milieu naturel et de conserver les espèces les plus fragiles ou endémiques. 

La biodiversité, c’est nous ! 

Nous sommes le Vivant. Pour les parcs zoologiques, se préoccuper du vivant, c’est agir pour préserver les liens et les interactions dont nous dépendons. Entre terre et mer, nos écosystèmes, ensembles fragiles où la faune et la flore sont en équilibre avec leur biotope, doivent plus que jamais être protégés, conservés, régénérés.

En cinquante ans d’existence, Marineland a acquis des compétences et des connaissances précieuses sur le monde marin qu’il est essentiel de partager avec le grand public. Son rôle pédagogique et de sensibilisation est d’autant plus important que les mers et océans abritent la majorité de la vie sur Terre : entre 50 et 80% ! 

#DoOneThingToday to help conserve the world’s biodiversity
#WWD2020