Accueil > Actualites > Des recherches sur les dauphins pour mieux les protéger

  • Recherches sur les dauphins pour mieux les protéger - Marineland
  • Des recherches sur les dauphins pour mieux les protéger - Marineland Antibes
Mercredi, décembre 4, 2019 - 11:10

Marineland n’est pas qu’un simple parc animalier dans le sud de la France. Marineland contribue aussi à la protection des animaux marins en réalisant des recherches en son sein, mais aussi sur le terrain. La recherche sur les dauphins fait partie des nombreuses préoccupations de Marineland, dans l’objectif de mieux les connaître, les comprendre et les protéger. 

Un centre de recherche dédié aux dauphins et aux autres cétacés 

L’étude des animaux marins fait partie de l’ADN de Marineland. À tel point qu’en 1998 Marineland a créé son propre Centre de recherche sur les cétacés  (CRC). L’objectif de cet organisme : étudier les populations de mammifères marins de la Méditerranée pour mieux les protéger. Depuis cette époque, le CRC a mené ses recherches sur les dauphins, les baleines, les rorquals ou encore les cachalots qui peuplent la Méditerranée. Les sujets des études réalisées sur le terrain sont extrêmement divers :

  • L’alimentation des dauphins
  • Le recensement des dauphins, baleines, rorquals…
  • Le déplacement des cétacés en mer Méditerranée en relation avec les paramètres environnementaux
  • Le suivi acoustique des cétacés

Mais la plus grande réussite du CRC ne fut autre que la création du sanctuaire Pelagos en 1999, en partenariat avec de nombreuses associations et organisations scientifiques. Entre la France, Monaco et l’Italie, il existe désormais un espace maritime de 87 500 km² autour duquel les états s’unissent en faveur de la protection des mammifères marins.

Marineland : centre d’accueil pour les chercheurs 

Marineland travaille aussi en partenariat avec d’autres instituts de recherche à l’image du CNRS. Le parc invite certains chercheurs à réaliser leurs études directement auprès des animaux. Ce contexte, bien différent de l’observation en milieu naturel, leur permet de multiplier plus aisément les expériences et les tests, dans l’objectif d’obtenir une forte puissance statistique pour justifier leurs résultats. En 2014, des études sur les dauphins réalisées au Marineland ont permis à la recherche d’avancer sur la connaissance des capacités chimio-sensorielles des cétacés.

Qu’elles soient réalisées au sein du parc ou sur le terrain, les études sur les dauphins sont essentielles pour mieux comprendre et protéger cet animal majestueux.