• Comment les parcs animaliers contribuent à protéger les animaux en voie de disparition ? - Marineland
Mercoledì, Settembre 25, 2019 - 09:26

De nos jours, de nombreuses espèces animales sont en danger à cause des actions humaines. C’est donc logiquement à l’Homme que revient la responsabilité de lutter pour empêcher leur déclin. Au-delà des associations les plus renommées, des parcs animaliers participent aussi à protéger les animaux en voie de disparition. Marineland en fait partie. Nous nous engageons au quotidien, en réalisant des études sur le comportement des animaux, en sensibilisant le grand public ou encore en participant activement à la conservation d’espèces en voie de disparition. 

La recherche scientifique pour venir en aide aux animaux 

Derrière l’étiquette du parc pour petits et grands, la plupart des zoos sont de véritables centres de recherches sur les comportements animaliers. Marineland réalise notamment des études sur les orques qui permettent de mieux cerner leurs manières de communiquer, leurs techniques de reproduction, leurs capacités cognitives… Les résultats de ces recherches sont utilisés sur terrain et permettent de faire des progrès considérables dans le domaine de la protection des animaux marins en milieu naturel.

Sensibilisation et éducation du grand public 

Chaque année, ce sont plus de 130 millions de personnes qui visitent les quelque 300 parcs zoologiques européens. Ces temples de la biodiversité sont de splendides vitrines qui permettent de mettre en lumière des enjeux environnementaux insoupçonnés du grand public. Chaque animal observé est ambassadeur de son milieu et offre l’opportunité aux visiteurs d’ouvrir les yeux sur la fragilité des écosystèmes. 

La conservation des espèces en voie de disparition 

Les parcs zoologiques participent directement à protéger les animaux en voie de disparition en accueillant certaines espèces menacées. Marineland héberge de nombreux animaux répertoriés dans les Programmes européens d’espèces menacées (EEP) et European Studbook (ESB). Les objectifs de ces programmes, définis par l’Association européenne des zoos et aquariums (EAZA), varient en fonction des espèces. Le premier programme est orienté vers la conservation des espèces animales sauvages. Le second se concentre sur la diversité génétique et démographique, ainsi que sur la viabilité à long terme des espèces. 

  • Espèces présentes à Marineland issues du programme EEP : les ours blancs, les grands dauphins, les manchots gorfous sauteurs, les manchots royaux et les manchots de Humboldt
  • Espèces présentes à Marineland issues du programme ESB : les otaries de Californie, les otaries de Patagonie, les requins gris, les raies pastenague à points bleus, les makis cattas présents à Kid’s Island

La recherche, la sensibilisation et la conservation sont les trois piliers qui animent Marineland. Nous sommes fiers porter ce message et de participer concrètement à protéger les animaux en voie de disparition.