• Mérou géant - Marineland

Mérou géant, Mérou lancéolé, Loche géante

Epinephelus lanceolatus

Poids:

Jusqu’à 400 kgs

Taille:

Jusqu’à 2,7m
Aquarium
Piscivore
Océans et mers
Amérique du Nord
Amérique du Sud
Asie
Océanie

Préservation

Vulnérable
Ephinephelus lanceolatus est inscrit depuis 2000 dans la liste rouge de l'UICN en temps qu’espèce vulnérable.

Il existe plus de 100 espèces de mérous dans le monde.  L’espèce présente au parc est Epinephelus lanceolatus.  Cette espèce est connue pour être non seulement la plus grosse espèce de mérou mais aussi une des plus grandes espèces de poisson osseux de récif. 

 

Classification

  • Classe : Actinoptérygiens
  • Ordre : Perciformes
  • Sous-ordre : Percoidei
  • Famille : Serranidae

Caractéristiques

Les jeunes individus sont marbrés de jaune et de noir.  Une fois adultes, seules les nageoires gardent la livrée des jeunes et le reste du corps devient sombre variant du marron au vert.  La tête est, elle, parsemée de petites taches blanchâtres qui vont en s’estompant selon les individus sur le reste du corps. La nageoire caudale est lancéolée (en forme de lance) ce qui lui vaut son nom latin lanceolatus

La tête porte des narines particulièrement visibles. La bouche munie de grosses lèvres est grande et protractile (capacité à être projetée vers l'avant), elle permet l'aspiration des proies par l’augmentation du volume interne de la bouche.

Distribution

Zone Indo-Pacifique

Habitat

Les mérous géants habitent les lagons et les tombants extérieurs.  Ils restent à proximité d’anfractuosités pour se mettre à l’affût.

Ecologie et comportement

Plutôt solitaires, les mérous géants sont sédentaires et territoriaux.

L'espèce est hermaphrodite.  Les individus peuvent changer de sexe selon les besoins en reproducteurs.  Besoins qui eux-mêmes varient en fonction de la disponibilité en nourriture et en espace.

Alimentation

Epinephelus lanceolatus est un prédateur des récifs coralliens. Il chasse à l’affût et est principalement piscivore.  Etant donné sa taille une fois adulte, il peut arriver qu’il s’attaque à de jeunes tortues ou requins.

Menaces

Ses prédateurs naturels sont les requins mais c’est surtout la chasse sous-marine qui a fait décliner l’espèce.  Elle devient rare car sa capture est assez facile et sa taille en fait un " joli " trophée …
 

Le saviez-vous?

En Méditerranée, les grosses espèces d’Epinephelus sont communément appelées mérous, tandis que dans les mers tropicales, les Epinephelus portent le nom de loches.