Grand dauphin ou dauphin souffleur

Tursiops truncatus

Poids:

180 à 650kg

Taille:

1.9 à 3.8m
Mammifères
Piscivore
Océans et mers
Afrique
Amérique centrale et Caraïbes
Amérique du Nord
Amérique du Sud
Asie
Europe
Océanie

Faits intéressants

Chez les humains, la respiration est gérée par le cervelet ce qui rend la respiration inconsciente.  Chez le dauphin, comme tous les cétacés, la respiration est gérée au niveau du cerveau ce qui rend la respiration consciente. 

Préservation

Peu concerné

Parmi les 36 espèces des dauphins, c’est l’espèce la plus connue du grand public de par sa présence dans les parcs marins.  C’est un dauphin robuste qui arbore un rostre court et large. Comme la plupart des cétacés sont ventre est de couleur pâle, blanc à rosé. 

Classification

  • Classe : Mammifères
  • Ordre : Cétacés
  • Sous-ordre : Odontocètes
  • Famille : Delphinidés

Caractéristiques

Le dimorphisme sexuel chez le dauphin souffleur est peu marqué.  Le mâle et la femelle varient énormément en fonction des régions du globe.  Ils mesurent entre 1.9 et 3.8m et pèsent entre 180 et 650kg.  La femelle est mature entre 6 et 13 ans. Le mâle, entre 9 et 13 ans.

A la naissance, le petit mesure de 1 à 1.3 m. pour 20kg.  L’’allaitement dure entre 1.5 et 2 ans bien qu’il puisse durer plus longtemps si la femelle n’attend pas un autre petit.

Longévité : cela dépend énormément de chaque population. Certaines populations ne vivent que 17 ans en moyenne d’autres un peu plus.  On peut donc dire 20 ans en moyenne avec certains animaux qui peuvent dépasser les 35 ans de longévité.

Parmi les 36 espèces de dauphins, c’est l’espèce la plus connue du grand public de par sa présence fréquente dans les parcs marins.

Distribution

Le grand dauphin est présent dans quasiment toutes les mers du monde à l’exception des zones polaires.

Habitat

Il existe deux écotypes exploitant des habitats différents. L’un exploite principalement le talus continental et les côtes.  C’est l’écotype le plus étudié et connu de par sa proximité à l‘homme.  L’autre est pélagique, il vit en haute mer.

Ecologie et comportement

Le dauphin souffleur est cosmopolite et opportuniste. Il adapte donc son comportement à son milieu.  Il vit dans des structures sociales de type fission-fusion.  La communauté est constituée de sous-groupes qui s’associent et se dissocient en fonction des conditions environnementales et des périodes de l’année.  En effet, la taille du groupe dépend de la densité des prédateurs et des proies. Le groupe sera important s’il y a une forte densité de prédateurs et/ou de proies. A contrario, s’il y a peu de prédateurs et de proies, le groupe sera plus réduit.  Il n’y a pas vraiment de période de reproduction.  La gestation dure un an.  Certaines associations mère/petit ou certaines alliances entre mâles peuvent durer de nombreuses années.

Alimentation

Le dauphin souffleur est opportuniste.  Il s’alimente principalement de poisson et de céphalopodes. La plus part des proies ne dépassent pas les 30 cm puisque ce dauphin ne mâche pas ses proies. Une fois attrapée grâce à +- 80 dents coniques et identiques, la proie est avalée tout rond.

Les types de chasse varient en fonction des lieux de vie et vont de la chasse solitaire à des techniques complexes qui se transmettent de générations en générations telle une culture : rassemblement du banc de poissons, pousser les proies sur les berges boueuses d’une rivière, suivre les chalutiers et prélever les crevettes ou poisson pris dans les filets.

Statut de conservation de l’espèce

LC Préoccupation mineure

Annexe II CITES

Menaces

Le grand dauphin est victime de prises accidentelles dans les filets de pêche, de la surpêche, de la compétition avec les pêcheurs, de la pollution, de la dégradation de son habitat.

Que pouvons-nous faire ?

Consommer du poisson issu de pêche écoresponsable.

Réduire les sources de pollution et la destruction du milieu naturel.

Le saviez-vous ?

Chez les humains, la respiration est gérée par le cervelet ce qui rend la respiration inconsciente.  Chez le dauphin, comme tous les cétacés, la respiration est gérée au niveau du cerveau ce qui rend la respiration consciente.  Cela implique que les cétacés ne peuvent jamais dormir profondément car ils oublieraient de respirer ! Les cétacés ne reposent qu’un hémisphère du cerveau à la fois.  Ils somnolent plus qu’il ne dort.