Accueil > Blog Inside Marineland > Programme Européen d’Elevage des Espèces Menacées: départ de Hope pour de nouvelles aventures en janvier !

  • Hope Marineland
Vendredi, décembre 22, 2017 - 15:25
  • Comment cela se passe-t-il dans le milieu naturel ?

Les ours blancs femelles mettent au monde en général deux petits (de 1 à 4) qu’elle élève pendant 2 à 3 ans. Ils  sont alors sevrés et approchent de la maturité sexuelle qu’ils atteignent en moyenne à 5-6 ans mais qui peut survenir dès 3/5 ans. Les ours blancs étant des animaux solitaires, la mère se sépare alors de ses petits, devenus presque adultes, pour reprendre son indépendance et être à nouveau en situation de se reproduire. Cette séparation peut parfois donner lieu à des tensions, voire à des combats.

  • ET En parc animalier ?

Comme dans le milieu naturel, lorsque son ou ses petits atteignent l’âge de deux ans, la mère commence en général à montrer des signes d’impatience qui peuvent aller crescendo et déboucher sur de l’agressivité. Plus la cohabitation se prolonge et plus le stress de la mère augmente et le risque de combats entre la mère et les jeunes s’accentue. Il est donc recommandé pour le bien-être des animaux de séparer la mère de ses petits lorsque ceux-ci ont entre 2 et 3 ans. Hope a trois ans révolus, il est donc temps pour elle de partir.

  • Comment cela va-t-il se passer ?

Les ours blancs sont placés dans les parcs animaliers par le Programme Européen d’Elevage des Espèces Menacées (EEP). C’est le coordonnateur du programme, qui connait la généalogie des individus présents en Europe et après consultation d’un groupe d’experts de l’espèce concernée, qui détermine quel parc accueillera l'individu. Pour Hope, elle partira retrouver d’autres ours blancs à Orsa Rovdjurspark, en Suède. Marineland s’est donc mis en relation avec le parc suédois pour organiser le transfert. Le mois de janvier 2018 a été fixé de manière à permettre l’accueil de Hope en Suède dans les meilleures conditions puisqu’un espace lui a été spécialement réaménagé là-bas pour favoriser son intégration progressive avec les ours déjà présents dans ce parc. Le transport sera assuré par un transporteur spécialisé et agréé pour le transport d’animaux sauvages et un soigneur de Marineland accompagnera Hope vers son nouvel environnement pour transmettre aux soigneurs suédois toutes les informations utiles à leur travail (la personnalité de la jeune ourse, ses habitudes alimentaires, les jouets qu’elle préfère…).

  • La suite à Marineland ?

Le départ de Hope va permettre à sa mère, Flocke, de retrouver un cycle hormonal normal et donc d’être prête, nous l’espérons, à procréer à nouveau. Autre effet bénéfique important : Flocke et Raspoutine, notre mâle, vont pouvoir à nouveau passer du temps ensemble. Rappelons que nos installations nous permettent d’alterner facilement les périodes durant lesquelles Flocke et Raspoutine sont ensembles et les périodes pendant lesquelles ils sont séparés, et ce en fonction du comportement des animaux, de manière à éviter pour eux tout stress inutile et à les placer dans les meilleurs conditions possibles.