Home > Aquariums > Aquariums

  • Recherche - Aquariums - Marineland

Les équipes aquarium du parc Marineland sont investis dans les travaux de recherche appliquée, notamment la reproduction naturelle des poissons et invertébrés marins. 

  • Les requins gris

Pionner dans le domaine de la reproduction des requins gris, le parc compte plus de 200 naissances de requins gris. Il est à l’origine de l’un des premiers « studbook européen », un document officiel répertoriant le suivi et le comptage de la population des requins gris en aquarium en Europe. En charge de ce studbook entre 2010 et 2016, il a passé les rênes à l’Aquarium de Gênes en 2016, mais reste néanmoins le principal acteur de données.

  • Les coraux

Les coraux forment l’un des écosystèmes marins les plus riches, abritant des milliers d’espèces animales et végétales. Des efforts de conservation sont entrepris un peu partout dans le monde, mais presque aucun ne se base sur la maitrise de la reproduction sexuée du corail. Or le Marineland d’Antibes a travaillé sur ce sujet et maîtrise aujourd’hui la reproduction sexuée du corail. 

Projet reproduction sexuée et réhabilitation en Guadeloupe : Les peuplements coralliens sont pratiquement en régression sur toutes les Antilles. En 2005, une initiative européenne unissant plusieurs aquariums publics a vu le jour, se donnant pour objectif de maitriser la reproduction sexuée du corail, que ce soit en aquarium ou à partir des pontes de coraux ayant lieu dans le milieu naturel. En quoi c’est important ? On sait multiplier à partir de bouture, mais cela revient à un « clonage » d’une même souche (même patrimoine génétique). Dans la nature, si une souche est atteinte (pollution, blanchissement, maladie…), tous ses congénères seront également sensibles. Grâce à une reproduction sexuée Marineland a donc travaillé, aux côtés d’autres aquariums, à la reproduction du corail Orbicella, menacé de disparition (Orbicella est inscrit sur la liste rouge de l’IUCN), et à sa réhabilitation en milieu naturel, en Guadeloupe. 

  • Les poissons tropicaux 

Aujourd’hui, la reproduction des poissons d'eau douce est dans la plupart des cas maîtrisée. 

Ce n'est pas le cas de nombreux poissons marins et invertébrés. En raison de la pression anthropique, la dégradation des écosystèmes naturels est devenue une menace pour ces animaux à moyen terme. Le parc Marineland, travaille actuellement en coopération avec l’UCA de France (Union des Conservateurs d’Aquarium), sur la reproduction des espèces marines, dont plusieurs actions mises en œuvre montrent déjà des résultats positifs.

Face à cette situation, et grâce à une initiative du responsable aquarium de Marineland, les membres de l'UCA de France (Union des Conservateurs d’Aquarium) ont décidé de mettre en commun leurs efforts pour développer la reproduction poissons marins tropicaux dans leurs structures. De la formation des aquariologistes au partage des protocoles de reproduction, plusieurs actions ont été mises en œuvre et montrent déjà des résultats positifs.