• Les méduses sont-elles vraiment plus nombreuses chaque année sur nos plages ? - Marineland
Mardi, août 18, 2020 - 16:14

Les vacanciers ne sont pas les seuls à venir profiter des plages méditerranéennes. Chaque année, les méduses semblent s’échouer en masse, toujours plus nombreuses. On fait le point sur cet animal translucide fascinant et son évolution.

La méduse est un animal préhistorique, apparu il y a environ 650 millions d'années, soit bien avant les dinosaures. Animal fragile, il appartient à l’ordre des cnidaires : sans carapace ni coquille pour se protéger, la méduse est composée à 98% d’eau ! Pour autant, la méduse reste un redoutable prédateur. Dotée d’un système de cellules urticantes particulièrement dissuasif, elle peut parfois (rarement toutefois) s’avérer mortelle pour l’homme, comme c’est le cas de la méduse-boîte (Chiropsalmus quadrigatus) ou de la redoutable guêpe de mer (Chironex fleckeri).

Une prolifération des méduses depuis le début du XXIème siècle

Depuis les années 2000, on note une importante recrudescence des méduses. Selon les spécialistes, la surpêche, qui entraine une raréfaction de leurs prédateurs, principalement les poissons, serait en cause. Le thon, le poisson lune et d’autres gros poissons pélagiques en font partie, mais aussi les tortues, notamment la tortue Luth et la tortue Caouanne, que l’on retrouve en Méditerranée.

Autre facteur non moins important, le réchauffement climatique, qui permet désormais aux méduses de se reproduire en hiver, alors que leur période de reproduction est habituellement au printemps et en été.

Doit-on s’en inquiéter ?

Les méduses se nourrissent principalement d’œufs de poissons. Une prolifération des méduses pourrait donc accroître la raréfaction des poissons et participer à la destruction des écosystèmes marins, déjà particulièrement dégradés par l’activité humaine. Mais pour les amoureux de ce cnidaire, les méduses sont à l’inverse des « sentinelles » qui viennent nous rappeler que nous devons respecter nos océans.

Fascinantes et redoutables, ces éternelles danseuses n’ont pas fini de nous intriguer et de nous éclairer !

Vous aussi vous les aimez ? Alors découvrez l’incroyable ballet des méduses filmé par le réalisateur russe Alex Soloviev : Endless Gravity