• Marineland
Jeudi, mars 16, 2017 - 18:41

Le parc MARINELAND d'Antibes participe activement, par le biais de la Fondation Marineland et l'Association Pour Une Planète Bleue, à la conservation in situ (la préservation à l'état naturel) des espèces menacées, qu'elles soient marines ou terrestres.
Nous avons beaucoup parlé des ours polaires dernièrement (et pour cause, avec l'heureuse naissance de Hope l'oursonnne !) mais c'est aussi le cas pour les lémuriens, que l'on peut admirer à Kid's Island, le parc annexe de Marineland dédié aux enfants.

Les lémuriens, qui doivent leur récente popularité à un célèbre dessin animé, sont des primates endémiques à Madagascar (bien qu'on en trouve quelques uns à Mayotte). Peu ressemblants aux singes, leurs postures et leurs grands yeux intriguent et amusent petits et grands !

Présents depuis 2 ans dans un enclos spécialement conçu pour eux, les animaliers de Kid's Island proposent des rencontres pédagogiques à heures fixes avec des makis cattas, particulièrement reconnaissables à leur queue annelée noire et blanche. C'est aussi l'occasion pour les soigneurs de sensibiliser les visiteurs aux conditions de vie devenues difficiles à l'état sauvage des lémuriens, déclarés quasiment menacés d'extinction dans leur pays d'origine à cause de la déforestation et du commerce de viande de brousse. Dans un souci de protection et de préservation de l'espèce, nous en appelons aux dons à l'entrée de leur enclos; l'argent ainsi récolté participe au financement de projets écologiques contribuant à leur survie dans leur milieu naturel. Etant depuis quelques temps en étroite collaboration avec la Réserve de Bérenty, située au sud de Madagascar, et ayant amassé assez d'argent pour financer un éventuel projet, il nous a paru utile de partir sur place pendant quelques jours  pour nous rendre compte des besoins réels de cette réserve.

2 membres de la Fondation Marineland (Mylène Muller, Déléguée Générale de la Fondation Marineland et Pauline Vernier, assistante exploitation-animalière à Kid's Island) se sont donc rendues à Madagascar fin janvier où elles ont été accueillies par Claire Foulon, la responsable de la Réserve de Bérenty, une wasa (blanche) installée dans ce pays depuis 3 générations. Passionnée et très impliquée dans la protection de son environnement, elle s'est attelée à leur faire découvrir les quelques 1000 hectares de forêts protégées, dont 250 hectares constituent la Réserve de Bérenty.

Composée de plusieurs types de forêts (galerie primaire, secondaire, sèche épineuse), celle-ci bénéficie de la proximité et des bienfaits du fleuve Mandrare. 

On y trouve de nombreux animaux (oiseaux, tortues, chauves- souris) mais le domaine est surtout dédié aux lémuriens: des petits groupes de makis cattas, lémurs fauves, sifakas, microcèbes et hépilémurs vivent et s'y reproduisent en toute liberté.

Comme partout dans ce pays, Claire Foulon subit de terribles dommages au sein de sa réserve. Outre le fait que les bergers font paître leurs troupeaux de zébus et de chèvres dans les forêts, et la présence d'une liane envahissante qui asphyxie plantes et arbres (cissus), elle se bat corps et âme contre la déforestation et la capture (illégales !) des lémuriens notamment.

Les forêts malgaches sont depuis de nombreuses années pillées et anéanties par le commerce de bois rares et précieux, les lémuriens sont vendus au marché noir, ou sont consommés par les populations locales très pauvres… Les forêts disparaissent donc à vitesse grand V, et les lieux d'habitat et de nourriture des lémuriens aussi.

Pour lutter contre ces fléaux, C. Foulon a mis en oeuvre plusieurs moyens: embaucher de nombreux gardes forestiers; planter, en lisière de forêt, des cactus pour empêcher l'intrusion des troupeaux; retirer, à la main (!), la liane "cissus" envahissante; et enfin déraciner des arbres en croissance dans les zones dévastées pour les… Replanter ensuite dans les zones préservées !!!

Claire Foulon exécute chaque jour un véritable travail de Titan et c'est avec la même détermination qu'elle souhaiterait construire à l'avenir une ou plusieurs pépinières couvertes pour faire pousser les graines et les jeunes plants qu'elle prélève aussi, avant replantation définitive dans la forêt.

Pendant leur court séjour, les déléguées de la Fondation Marineland ont été convaincues par l'engouement et l'obstination de Claire Foulon qui, en préservant sa forêt protège les animaux qui la peuplent. Une décision a été rapidement prise, celle d'adhérer au projet et de financer la construction d'une 1ère pépinière, voire même d'une 2ème par la suite. Ne pas accepter avec fatalité la destruction de la Nature par l'Homme et permettre aux animaux de vivre encore dans leur milieu naturel, ce sont aussi les volontés de la Fondation Marineland !

                                   

                   Zone dévastée                                                                                           Zone replantée

Nous sommes donc heureux et fiers à Kid's Island de pouvoir présenter au public nos charmants petits lémuriens, de défendre leur cause à chaque visite, en tirant la sonnette d'alarme quant à leur avenir fragile à Madagascar.

Notre mission écologique est l'affaire de tous. N'hésitez pas, chers visiteurs, à venir admirer en famille les lémuriens de Marineland, à participer et nous aider activement dans nos projets, de manière à garder ensemble l'espoir  que la nature est bien faite et qu'elle reprendra ses droits quoiqu'il arrive !